En raison de l’épidémie actuelle, la population a vu naître de nouveaux déchets et particulièrement le masque jetable pour assurer la sécurité de tous. Chaque semaine, des millions de masques sont utilisés en France.

Une borne de collecte pour les masques chirurgicaux, mise à disposition par Saint-Etienne Métropole, vient d’être installée à l’accueil de la mairie afin que vous puissiez y déposer vos masques usagés.

Aujourd’hui, les entreprises Solution Recyclage, Cycl-add et l’association TEHP, spécialisées dans la gestion des déchets, se sont alliées pour créer une filière de traitement des masques et leur donner une seconde vie. En s’alliant avec des entreprises du textile et des partenaires de collecte comme Lemon Tri, elles proposent une solution répondant à ce nouveau défi.

Un consortium d’acteurs de la Plastics Vallée (dans l’Ain) a mis au point un procédé permettant de décontaminer puis de recycler les masques à 100%. Le cycle commence donc par une étape d’isolation longue durée puis l’hygiénisation, la désinfection et le lavage à haute température pour éliminer toute potentielle charge virale. Ensuite, il est nécessaire de retirer les élastiques et la barrette métallique qui seront valorisés séparément. Bien isolé du reste des composants du masque, le polypropylène est traité, broyé, puis destiné au tissage et à la confection textile. La pérennité de cette nouvelle filière française permettra la création de nouveaux emplois dans notre pays.