A la suite du Conseil municipal d’installation,
Kamel Bouchou prend ses fonctions de maire.

Nous vous invitons à lire son discours d’investiture :

« Mesdames, Messieurs les élus, chers amis

Je tiens tout d’abord à vous remercier de la confiance que vous venez d’exprimer à mon égard, en me confiant la responsabilité des affaires communales, pour les six prochaines années. C’est avec une profonde émotion, teintée de fierté et d’humilité, que je reçois ce mandat. Je mesure pleinement la responsabilité et la lourde tâche qui sera la mienne pour mener à bien cette mission.

Je veux remercier Yvette Laurent, qui pour son premier mandat, a su s’acquitter d’un exercice que beaucoup redoute.

Je veux également saluer tous les conseillers de la majorité qui, pour des raisons multiples et variées qui leur sont propres, n’ont pas souhaité continuer et je les remercie de leur soutien. Je tiens aussi à saluer les conseillers de la liste minoritaire sortante qui ont rempli pleinement leur mission au cours de ce dernier mandat dans le respect des institutions et qui ont su enrichir le débat.

Mes remerciements vont, bien entendu, à Pascal Majonchi qui a œuvré pendant 12 ans au redressement de la commune par une gestion saine et rigoureuse, tout en investissant dans le développement de Saint Paul dans l’intérêt général et des Sampoutaires en particulier, sans jamais en tirer profit. Il a toujours été à l’écoute, su insuffler un esprit de progrès, de tolérance et de justice sociale. Il a un haut respect des valeurs démocratiques, n’a jamais couru après le cumul des mandats et encore moins des titres honorifiques, et contrairement à d’autres, il ne s’est pas accroché au fauteuil de maire, et sincèrement, il est un exemple à suivre. J’essaierai d’y apporter ma personnalité, mon style, ma manière de faire dans le respect de tout ce qui a été fait et qui reste encore à faire tout en essayant d’y amener modestement ma valeur ajoutée personnelle. Pascal, cette maison restera la tienne et les portes te resteront toujours ouvertes, la commune de Saint Paul en Jarez et tous les Sampoutaires te sont reconnaissants pour tout ce que tu as réalisé.

Je tiens particulièrement à remercier les Sampoutaires qui nous ont accordé leur confiance en permettant à la liste Saint Paul Cap 2026 de remporter la majorité absolue des suffrages dès le premier tour avec 51,2 % des voix. L’abstention a été forte à 51,7 %, mais moins importante qu’au niveau national à 54,5 %. Et je tiens à féliciter tous les Sampoutaires, quels que soient leurs choix, qui ont eu le courage de se déplacer malgré l’épidémie de Covid-19 pour accomplir leur devoir civique témoignant de leur attachement aux principes de notre démocratie. Les électrices et les électeurs se sont prononcés et nous ont donné mandat à chacun d’entre nous ici présent au sein de ce Conseil municipal, afin de les représenter et ceci dans l’intérêt général de la commune et dans le respect des résultats du suffrage universel. Le temps de la campagne électorale est terminé, le vote a tranché. Je souhaite que nous fassions preuve d’esprit constructif, de sérénité et de respect des points de vue des uns et des autres. Un Conseil municipal est une institution démocratique et républicaine dont nous devons être fier d’y appartenir. Ce doit être un lieu de travail, un lieu de débat respectueux, sérieux, de qualité et un lieu de décisions. Je dis à tous les élus majoritaires et minoritaires, en aucun cas, ce ne sera un lieu de défoulement où l’on refera le débat électoral, ce ne sera pas un lieu d’injure, d’invective, de défoulement ou une cour de récréation. J’y veillerai particulièrement et utiliserai mon droit de police pour faire respecter ce lieu.

Ce Conseil municipal est inédit et a une portée symbolique, mais tout est symbole diraient certains.

Il est symbolique, car pour la première fois, il a permis l’élection d’un homme d’origine maghrébine, mais qui est avant tout un enfant du pays, et cela, nul ne peut le nier. Je ne suis pas issu d’une magouille ou d’un quelconque parti politique mais élu par le suffrage universel. Mon nom passe encore, Bouchou, mais mon prénom, Abdelkamal sur l’état-civil et Kamel mon nom d’usage inscrit à la Préfecture, a représenté le seul programme électoral de certains et a fait le fond de commerce des réseaux sociaux. A ceux là, je dis on ne juge pas un homme sur ce qu’il est mais sur ce qu’il fait. Je suis une petite lumière d’espoir pour de nombreux Français qui se sentent exclus et je veux dire à ceux-là ayez confiance dans les valeurs de la République, car ce n’est pas la France qui discrimine, mais le fait de quelques-uns. Je veux remercier mes colistiers qui m’ont toujours fait confiance malgré ce handicap de mes origines. J’ai toujours eu foi dans le bon sens des Sampoutaires qui m’ont jugé uniquement sur mes compétences et qu’ils en soient remerciés.

Ce Conseil municipal est inédit non pas par sa délocalisation à la salle du Family, nous l’avions déjà fait par le passé, mais par le fait d’être tous masqués, de sa diffusion sur le site internet et sur Facebook, de l’absence de public et tout cela dans un contexte épidémique.

Durant les 10 semaines écoulées, nous avons été très actifs même si cela n’a pas été suffisamment relaté dans la presse ou les réseaux sociaux, car c’est notre marque de fabrique et nous préférons l’efficacité à la notoriété.

Sur le plan professionnel, 6 jours sur 7, et même 7 jours sur 7 de présence, nous avons organisé avec mes collègues la mise en place et la prise en charge des patients de l’unité Covid-19 de l’hôpital de Saint Chamond. Je veux profiter de ce moment pour remercier et saluer tous les intervenants : brancardier, femme de service, secrétaire, standardiste, service technique, manipulateur radio, pharmacien, aide soignante, infirmières, cadre de santé, internes et médecin, qui malgré la peur, se sont dévoués pour s’occuper de ces patients. D’ailleurs bon nombre d’entre eux ont contracté la maladie.

Sur le plan municipal, nous avons mis en place dès le 17 mars un réseau d’entraide aux personnes âgées isolées, une permanence mairie, distributions d’attestation. Nous avons organisé la prise en charge des enfants de soignants et plus récemment la réouverture de l’école, de la crèche, du périscolaire avec la mise en place très stricte des protocoles sanitaires. Je veux en profiter pour remercier tous les services municipaux pour leur disponibilité et leur efficacité.

On ne peut pas être complet sans remercier toutes les initiatives individuelles ou collectives de solidarité, notamment la confection de masques par St Paul Un Village à vivre et les Cousettes à l’ouvrage, la confection de blouses par des couturières Sampoutaires, mais je ne peux les citer tous de peur d’en oublier. C’est cet élan de générosité et de solidarité qui rend confiance dans la valeur humaine.

À ce moment précis, je ne suis plus la tête de liste de Saint Paul Cap 2026, mais je deviens le maire de tous les Sampoutaires.

Nous allons terminer les programmes déjà engagés comme la Maison de Santé, la rénovation du quartier de la Bachasse, la route de la Plagne et nous mettrons en place les projets que vous connaissez déjà et publiés dans notre programme de campagne dans la mesure des moyens qui nous resterons. En effet, quand la crise sanitaire sera passée, elle fera place à une crise économique et sociale importante à laquelle nous devrons consacrer des moyens qui n’étaient pas prévus il y a quelques mois et des arbitrages devront être faits. Toutes les décisions seront prises en collégialité, car il vaut mieux se tromper à plusieurs que d’avoir raison tout seul. Le Maire, n’est pas le décideur, il est le chef d’orchestre qui met en musique les différentes partitions pour aboutir au choix final. C’est le Conseil municipal qui est souverain.

J’aurai beaucoup de choses à dire, mais le protocole sanitaire nous demande de faire court.

Nous sommes tous élus par l’ensemble de la population et ensemble nous devons tous nous investir pour tous les Sampoutaires.

Je vous demande donc, Mesdames et Messieurs les élus, de travailler sans relâche au cours de ce mandat pour un seul et unique objectif : l’intérêt général de notre commune.

Merci de votre attention
Kamel Bouchou »

Les adjoints élus, ce matin également, sont :
Philippe Romeyron
Marie Christine Gourbeyre
Jean François Seux
Myriam Dorel
Roger Sanial
Josiane Garriazzo
Anthony Giraud
Josiane Néel

Merci à tous pour votre soutien,
Prenez soin de vous.