Le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation a décidé après concertation avec l’ensemble des opérateurs des filières concernées et de la Fédération Nationale des Chasseurs, de relever à compter du 6 novembre le niveau de risque dans le département de la Loire. En effet, notre département est concerné par l’un des couloirs de migration.

 

Cette évolution impose pour tout détenteur de volailles, y compris les particuliers, le confinement des élevages ou la pose de filets permettant d’empêcher tout contact entre les volailles et les oies sauvages.

 

Vous trouverez des informations complémentaires à l’adresse suivante : http://www.loire.gouv.fr/les-mesures-de-biosecurite-a…